Les conséquences de la violence conyugale

La violence conjugale a des effets destructeurs sur tous les aspects de la vie des femmes victimes et de leurs enfants. Elle nuit à  leur Santé  physique et mentale, détruit  leur estime de soi et leur sens de l’efficacité.  

Un grand nombre de femmes violentées souffrent de dépression nerveuse, d’angoisse, de fatigue générale et d’insomnie.  Parmi les causes de blessures graves subies par les femmes, la  violence conjugale fait plus de victimes que les accidents de la route, les agressions pour vol et les viols réunis.

Cette violence porte atteinte à l’autonomie personnelle et financière des femmes.  Elle est parmi les causes importantes d’invalidité et de décès chez les femmes et ce, à la fois dans les pays industrialisés et dans ceux en voie de développement. 

  

La violence conjugale s’installe dans une relation de couple de façon progressive. L’agresseur peut utiliser des tactiques différentes pour contrôler sa conjointe et pour exercer son pourvoir. Cette violence peut prendre différentes formes : violence physique, psychologique, verbale, économique et sexuelle

La violence conjugale se manifeste dans un cercle vicieux qui se renouvelle continuellement.  À travers ce cycle, la violence tend à augmenter en fréquence et en gravité.

gauche2011.jpg

418 652 9761